Un nouveau talent Calligraphe ! Ekception’Art, une jeune femme au parcours surprenant et plein de poésie ! Découvrez ou redécouvrez la à travers cette interview accordée à Anisgraphisme.
Salamu 3laikoum, parlez-nous de vous Ekception’Art

Tout d’abord bonjour à tous, que la paix et les bénédictions d’Allah soit sur vous.
Je suis plus qu’une passionnée d’art depuis toute petite car j’ai la sensation d’avoir toujours baigné dedans. Ma mère étant styliste je touchais sans cesse à son matériel. Je me souviens de ma toute première boîte de feutres et peinture, je devais avoir 5 ans. Je ne pouvais pas la quitter, j’ai dû user le contenu jusqu’à l’os lol.

Plus concrètement j’ai continué toute mon enfance à dessiner et peindre seule. A mon adolescence j’ai commencé à prendre des cours de dessins. Au lycée j’avais près de 8h de cours d’art plastique contemporain par semaine. Je tiens à préciser que c’était de l’art plastique car je n’ai jamais pris de cours de calligraphie. Après avoir obtenu un baccalauréat littéraire option Art j’ai été reçu aux beaux-arts. A cette époque je n’étais pas spécialement musulmane pratiquante. Mes parents m’ont élevée dans la religion, mais n’ayant côtoyé que des non musulmans je me suis littéralement perdue. L’école, la recherche de l’art et de la composition artistique était devenue une accumulation d’exhibition des corps et de business malsain dénué de toute valeur. J’étais dépassée et perdue, seule loin de mes proches à tenter de me frayer une vie décente et un futur un minimum organisé.

J’ai entrepris une pause scolaire pendant quelques temps à la recherche de moi-même . Je ne touchait plus trop à l’art. Je faisais quelques photographies mais c’est tout. Je savais que je recommencerais un jour mais quand et comment ça… Le temps a passé et tout devenait clair pour moi. Devenant de plus en plus impliquée dans ma religion, j’ai entrepris d’aller étudier la langue arabe et les sciences religieuses dans un institut islamique. Cela a duré 3 ans. C’était simplement merveilleux. C’est là-bas que j’ai commencé à toucher à d’autres domaines et en apprenant la langue arabe et ses richesses j’ai commencé à faire de la calligraphie pour mon plaisir personnel. C’était merveilleux de pouvoir lier islam et art. Je redécouvrais ma vie, mon art. C’était comme si tout s’emboîtait logiquement. Comme si j’avais entrepris un sacrifice d’une vie pour redécouvrir ce bien de manière inimaginablement meilleure. Travailler mon art tout en respectant mes plus profondes convictions. 

Très rapidement, voyant que cela attirait beaucoup de monde à l’institut et sur internet où je tenais une page d’écriture, je me suis lancée dans la vente (en me renseignant bien avant sur tous les domaines). Ekception’Art est née. Aujourd’hui j’ai une clientèle régulière qui me contacte au gré des changements de leurs décorations d’intérieur ou pour offrir des toiles, et d’autres qui ne cessent de venir découvrir mon travail. Je remercie Le Tout Puissant pour cet indescriptible bienfait.

Je voudrais préciser que je ne renie pas mon passé c’est ce qui fait ce que je suis aujourd’hui. J’ai mes regrets comme tout à chacun. J’aimerais simplement utiliser mon parcours, mon chemin, mes expériences et mes recherches pour aider à mon tour et faire en sorte que certains ne tombent pas dans mes déboires. L’art est un moyen unique de permettre (à quiconque !) avec parfois peu, de transmettre tant d’émotions diverses. Je dis bien tout le monde car je suis persuadée que certaines personnes ont des dons particuliers certes, mais que tout le monde est un artiste. Un artiste de la vie. Capable de sentir les émotions du monde qui l’entoure ,de vouloir revendiquer quelque chose ou simplement de s’extérioriser.

Quelles sont vos influences ou références

La nature, incontestablement. Les gens également, mes rapports humains ou la « mode ». J’ai eu la chance de pas mal voyager et il m’arrive de me poser devant une de mes toiles, crayon ou pinceau à la main, commençant à peindre l’esprit plongé dans un de mes voyages. J’aime beaucoup le Land Art , ce courant artistique qui a été source de la plus part de mes œuvres pour mon dossier artistique du bac. Ce courant du XXeme siècle qui utilise la nature -sans forcément la détériorer- comme support premier d’œuvre ou alors qui construit les œuvres pour les intégrer en harmonie avec elle. Je suis aussi une férue de matière. Le touché du cuir ainsi que sa couleur, la douceur d’une plume, les parfums aussi peuvent me donner envie de peindre.

Qu’y a t’il dans la trousse à outil de Ekception’Art

Je dirais premièrement l’imagination (je l’espère du moins, et ça se travaille !^^) car sans cela il n’y a pas de travail possible. Mise à part cela j’utilise énormément la peinture acrylique qui pour moi correspond à mon travail. Elle permet la superposition de couches, des créations et mélanges de matières qui j’aime énormément , de la rapidité de séchage et une brillance certaine. Sinon je travaille bien sûr avec le qalam , les encres. Je ne saurais vous dire exactement car je suis une vrai touche à tout. Je n’arrête pas de tester de nouveaux produits. En ce moment je travaille sur les bombes de couleurs et les pigments. J’ai toujours rêvé de créer mes propres couleurs. Je me rend compte aussi avec le temps c’est que ma trousse est de plus en plus mieux rangée. L’art ma permis de me restructurer, d’apprendre aussi la patience, de recommencer parfois plusieurs fois jusqu’à être plus satisfaite.

Quelles difficultés avez-vous rencontré depuis la création d’Ekception’Art

Sincèrement je ne vois pas réellement de difficultés à part peut-être la patience qu’il faut avoir quand on souhaite matérialiser des idées. Sinon en  majorité les gens reconnaissent la « valeur » de mon travail et quand ils viennent commander au près de moi c’est vraiment par choix. Aujourd’hui nous avons internet qui est un fabuleux moyen de reconnaissance gratuit ou pratiquement. Il faut savoir être patient, savoir ce que l’on souhaite réellement et savoir encaisser les moments de doutes et rebondir de plus belle !

Quelle est votre plus grande fierté professionnelle

Premièrement, je me souviens d’une jeune femme qui venait m’écrire régulièrement me demandant de regarder son travail. Elle n’arrêtait pas de dire que je l’avais inspirée et qu’elle trouvait aujourd’hui enfin une activité qui lui correspond et qui lui permet de s’évader. Et elle m’en remerciait. Que c’est beau d’entendre ces mots ! Se dire que nous, simple être humain parmi des milliards on a été la cause pour qu’une femme s’évade et trouve de quoi même subvenir un peu à ses besoins ! Mais, ce que cette femme ne savait pas, c’est que c’était moi qui souhaitais la remercier ! Ensuite,ce qui me touche le plus je pense c’est de me dire qu’avec les sacrifices que j’ai pu prendre , et Dieu seul sait combien ils ont été difficiles, de voir aujourd’hui mon travail récompensé par des sourires et des jolies mots, et surtout de travailler avec dignité , c’est juste indescriptible. Me rendre compte que ma religion ma fait redécouvrir mon travail avec simplicité et véracité. Que chacune de mes toiles ou de mes échanges m’apprend sur moi-même. Je suis simplement heureuse de me dire que rien est impossible.

Avez-vous déjà bénéficié d’une aide ? d’un financement

Pour la visibilité, comme je le disais plus haut, avec internet, nous pouvons atteindre tellement de monde et c’est d’ailleurs fascinant ! ^^ En ce qui concerne le financement je laissais toutes mes économies et encore aujourd’hui dans l’acquisition de nouveaux matériaux, mon mari aussi m’aidait énormement qu’Allah le récompense infiniment et la vente de quelques toiles me permettent de réinvestir et ainsi de suite. Et enfin plus que tout, j’ai reçu une aide mentale incontestable de la part de mes proches Al hamdoulillah.

Comment imaginez-vous Ekception’Art, ou vous même, dans 5 ans

Olalalalala j’ai énormément d’idées. Je pense qu’il faut laisser les choses avancer petit à petit. Booster sans cesse son travail naturellement . J’aimerais avoir mon atelier de travail hors de mon domicile . J’y travaille. Pour que l’on puisse venir découvrir mon travail car on me le demande très souvent et c’est une chose qui me tient à coeur. J’aimerais aussi donner des cours d’art car je suis beaucoup sollicitée à ce niveau et pour le moment, manquant de place, je me vois toujours obligée de refuser le cœur triste. Mais c’est un bien je ne me plains pas. J’aimerais aussi faire des œuvres d’art participatives. Que mon travail devienne plus… comment dire… investi et revendicateur.

Avez-vous d’autres projets en parallèle

Voyager, encore et encore,appareil photo et carnet en main. Et puis parfois, on laisse tout cela de coter et on fixe les paysages avec notre esprit et on écrit des idées ou pensées sur un bout de note de resto.. J’aimerais aussi plus m’investir dans des associations islamiques car cela me manque énormément.

Si tu avais un budget illimité, quel type de projet aimerais-tu créer

Incontestablement un salon de thé original avec une gallérie d’art. C’est un projet que je devais réaliser lorsque j’étais aux beaux-arts avec une amie. Nous avions pris des cours à la chambre de commerce entre autre mais ce projet n’a pas abouti. Et quand je vois mon parcours je me dis que vraiment tout devait se passer comme cela. Ça sera encore meilleur si Dieu le veux !

Quels conseils donneriez-vous aux musulmans / musulmanes désiruex de se lancer dans la calligraphie et dans les arts graphiques en général

Si je peux me permettre, je leur dirais de premièrement se lancer dans l’apprentissage de la langue arabe.  Beaucoup de personnes veulent commencer la calligraphies mais ne savent pas du tout ne serait-ce que l’alphabet arabe. Si c’est le cas ils ne feront que recopier d’autres artistes, ce que je trouve pas très enrichissant. Pire, j’ai vu certaines me montrer leur travail et qui , en recopiant, faisaient des erreurs graves quand il s’agit des attributs même d’Allah. Ensuite je leur dirais simplement de dire bismillah et de se lancer! Tester tester et encore tester. Mes plus beaux travaux ont souvent été des expériences ou des ratages. On apprend tellement de nos faux pas c’est merveilleux.

Avez une marque ou un design de chaussettes sympa à me suggérer

Pour faire ma sérieuse lol,il existe tellement de design de chaussettes de nos jours qu’il est difficile de vouloir inventer encore . Mais n’est-ce pas là le propre de la créativité que d’innover dans ce qui paraît stagner . Hum.. pourquoi pas des chaussettes colorées avec des lettres arabes entrelacées? Bon, pour être honnête, je vais peut être vous étonner mais je suis accros aux chaussettes noires. La simplicité et le minimal lol!

Si vous mangez à la maison je vous fais des crêpes à …

La vanille avec du sirop d’érable ou du caramel beurre salé. Oui j’ai des goûts de « luxe » mais parfois on peut faire des petits écart ^^

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux

Join the discussion 2 Comments

  • Vernaz camille dit :

    Salam aleycoum je n est pas l
    Habitude de faire de long discours alors il sera court et sincère vraiment je tien a te felititer a t encourager pour ton travail ta patiente et surtout ta très belle façon de parler ta douceur ta passion ,sa me fait rêver ton parcours j aurai aimer aprendre notre religion dans une école ,d avoir un talent mashAllah aussi beau que le tien !quAllah fructifie ton commerce je remercie Dieu de m avoir mis sur ton chemin bon continuation je te recommande a 100% tu mérite d être connu ..

    • anisgraphisme dit :

      Wa alaikoum salam,

      Merci pour votre message qui ne manquera pas de motiver notre talentueuse artiste. Nous espérons que son témoignage saura faire naître chez vous d’autres passions et horizons à explorer !

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.